Une ancienne culture stéphanoise

Emblème de la culture stéphanoise, le musée de la mine ou "Site Couriot" nous permet de retrouver l'univers des mineurs qui furent à l'époque du charbon et jusqu'en1973, date ou le dernier puits a été fermé, le symbole de toute la culture stéphanoise.

Ce site est désormais classé monument historique et Musée de France, et est un lieu de faite et d'animations plusieurs fois dans l'année.


Des vêtements de mineurs suspendus dans la salle des pendus
Extérieur de la mine 

Les douches des mineurs 

Entrée principale de la mine

Dans ce musée, on peut visiter la salle des machines, la salle des douches, la célèbre salle des pendus et même les galeries en empruntant un petit train afin de revivre la journée des ouvriers et redécouvrir l'âge industriel.

Les mines stéphanoise commencent leur développement au 18ème siècle grâce aux nouvelles voies de communication (chemin de fer, métallurgie...) qui stimulent la consommation de charbon.

En 1860 l'expansion du bassin stéphanois cesse. Les mines arrivèrent à produire entre 3 et 4 millions de tonnes. Par la suite la production va baisser jusqu'à la substitution totale par d'autres matières premières comme le charbon et le gaz.

Envie de le visiter voici l'adresse et quelques photos : 3, boulevard Franchet d'Espèrey à Saint-Etienne


1 commentaire: